×
This site uses cookies on this site to enhance your user experience. If you continue to browse, you accept the use of cookies on our site. See our privacy policy for more information.
Accept

FEATURE

Afficher le dossier spécial

Découvrez le motsu nabe et le mizutaki, deux spécialités de Fukuoka

0_もつと水炊き_2

Bien que Fukuoka dispose d’un certain nombre de plats gastronomiques bien connus, les plus typiques sont sans aucun doute le motsu nabe et le mizutaki. Ils sont particulièrement populaires en hiver, lorsque nous voulons naturellement manger quelque chose de chaud, en particulier lors de manifestations comme les fêtes de fin d’année ou du Nouvel An. Voici ce qui rend le motsu nabe et le mizutaki si spéciaux, et comment les restaurants populaires recommandent de le manger.

 

Juteux, tendre et populaire auprès des femmes ! Le motsu nabe, le plat du peuple

1_もつ鍋商品

Le motsu nabe est un classique parmi les stamina nabe (augmentant la vitalité), les tendres saveurs de gras du plat ont un goût de reviens-y. Le motsu de bœuf (abats), une bonne quantité de chou et de ciboulette sont cuits ensemble, avec du piment rouge et de l’ail, faisant également des miracles lorsque vous avez besoin d’énergie. Le fait que le motsu nabe soit également très répandu malgré la chaleur estivale témoigne de son statut particulier.

Le motsu nabe trouve ses origines au début de l’après-guerre, où les abats étaient bouillis dans un pot en aluminium et aromatisés à la sauce soja. À une époque où la nourriture était rare, les gens ont progressivement développé le savoir-faire nécessaire pour rendre les abats savoureux et ils sont toujours appréciés dans tout le pays en tant que plat du peuple. De manière quelque peu surprenante, le plat a suscité un regain d’intérêt ces dernières années, en particulier chez les femmes, en raison de sa faible teneur en calories, de ses vitamines et de son collagène. Le fait que le plat contienne beaucoup de légumes ôte toute trace éventuelle de remords.

2_笑楽内観

Établi en 1985 et connu comme l’endroit où apprécier un motsu nabe à Hakata, nous avons visité le Motsu Nabe Show Raku pour en savoir plus sur la meilleure façon de manger ce plat.

Tout d’abord, on choisit sa saveur préférée de soupe. Bien que la norme soit la sauce de soja, depuis la création de Motsu Nabe Show Raku, il est également possible de choisir une soupe traditionnelle à base d’os de poulet avec votre choix de sauce soja, de miso ou de sel. La soupe à la sauce soja, inchangée depuis sa création, est un mélange de sauce soja légère traditionnelle de Hakata et de sauce soja noire fermentée aux saveurs de kombu et de bonite. La soupe au miso utilise un miso combiné épais avec une saveur profonde. La soupe salée est plus légère, ce qui permet de sublimer la saveur brute des ingrédients.

3_もつ鍋ニラ

La soupe contient différents types d’abats de bœuf, accompagnés d’une bonne quantité de chou et de ciboulette, le tout porté à ébullition. Au Motsu Nabe Show Raku, on y met également de la racine de bardane. Associée au bouillon de soupe, la racine de bardane crée un arôme alléchant. Quand les légumes sont cuits, il est temps de manger.

4_もつ鍋締め

Pour finir, il est recommandé de manger des nouilles chanpon-men, typiques de Hakata.

Le gérant de Motsu Nabe Show Raku, explique comment les locaux dégustent le motsu nabe.

5_もつ鍋丸腸

Dégustez des morceaux d’intestin (marucho), en supplément, pour sublimer la saveur de la graisse de la viande.

« Pour ceux qui aiment la graisse des abats, essayez un supplément d’intestin (marucho). La partie grasse de l’intestin est retournée vers l’extérieur afin d’en apprécier la texture grasse juteuse. C’est tellement bon que même les femmes arrivent à finir trois portions en un clin d’oeil. »

Mais avant tout, les facteurs décisifs de la saveur sont la fraîcheur et la qualité des abats. Au Motsu Nabe Show Raku, le bœuf utilisé est de la plus haute qualité de la région de Kyushu. Chaque jour, des abats crus frais sont livrés, préparés et présentés avec soin au client.

7_もつ鍋店長

En outre, le personnel est toujours à votre disposition pour vous informer du moment où le nabe est prêt à manger et lorsque vous avez terminé, n’hésitez pas à leur poser des questions. À Fukuoka, vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider. Laissez-les gérer votre dégustation de nabe pour rendre le jeu encore plus amusant.

 

■ Plongez dans une soupe de poulet bien riche : le mizutaki, un repas digne d’un roi !

8_水炊き商品

Le mizutaki est un nabe de soupe épaisse de poulet, débordant d’une délicieuse saveur d’umami. Dans ce plat, de fines tranches de poulet et de légumes sont cuites ensemble dans un bouillon. La concentration de la saveur d’umami dans le bouillon de poulet en détermine le goût. Pour manger du mizutaki à la maison, beaucoup de gens achètent la soupe dans des magasins spécialisés. Les assortiments pour mizutaki de ces magasins sont également de superbes souvenirs ou cadeaux de fin d’année.

9_水炊き全体像

À Hakata, l’été n’est pas complet sans le festival Hakata Gion Yamakasa, et ce qui donne aux participants la force de participer à la course Oiyama n’est autre que le mizutaki. Lors des offrandes à Gion, le dieu du festival du sanctuaire de Kushita, un poulet était jugé plus approprié, car il est interdit de manger un animal à quatre pattes dans le sanctuaire. Cette coutume est peut-être la raison pour laquelle le mizutaki est également un favori lors des réceptions et des fêtes du Nouvel An.

10_水炊き店員

Nous nous sommes rendus au Hakata Hanamidori, un spécialiste du mizutaki puisant son origine dans un magasin de viande de poulet créé en 1949, pour en apprendre davantage sur la meilleure façon de déguster un mizutaki.

11_水炊きコース

Portez d’abord la soupe épaisse de bouillon de poulet à ébullition, puis ajoutez la viande de poulet ou la viande hachée. L’ajout de tranches de poulet désossé donne à la soupe une plus grande saveur. Ajoutez ensuite des légumes comme des oignons et des carottes, ainsi que du tofu. À Hakata Hanamidori, le chou ordinaire est utilisé à la place du chou chinois, car ce dernier contient beaucoup d’eau et peut diluer la soupe. Pour terminer, une bouillie de riz est recommandée afin de ne pas gaspiller la riche saveur de la soupe.

Nous avons demandé au directeur de la branche principale de Hakata Hanamidori de Nakasu, Shinichiro Ito, de nous en apprendre plus sur le plat.

12_水炊きスープ02

« La soupe est l’élément principal de notre mizutaki. Nous recommandons de goûter la soupe avant d’y ajouter autre chose. Ensuite, une fois que les tranches de poulet et les légumes ont enrichi la saveur d’umami du plat, veuillez goûter à nouveau la soupe pour voir le changement. »

13_水炊きぶつ切り

Du poulet de Hanamidori, à la chair rose pâle. On en sentirait presque sa riche saveur umami.

Alors que la soupe de Hakata Hanamidori a été mise au point après de nombreux essais et erreurs, l’ingrédient principal est le poulet de marque Hanamidori élevé dans leur élevage de volailles dans le nord de Kyushu. Dans un poulailler spacieux, baigné de soleil, les poules sont gardées dans les conditions les plus propres et consomment un aliment spécialement développé. La carcasse de poulet frais est lentement bouillie dans de l’eau minérale pendant quatre heures. L’écume est soigneusement retirée à la main par les artisans-cuisiniers. Depuis la naissance de cette marque de poulet en 1988, sa renommée s’est répandue, attirant de nombreux fans.

 

Le nabe regroupe et rapproche les gens qui l’entourent. À Fukuoka, le motsu nabe et le mizutaki ne sont pas simplement des plats, mais des outils de communication qui nous connectent les uns aux autres. Êtes-vous plutôt motsu nabe ou mizutaki ? Choisissez votre préférence et prenez place !

Dossier spécial
Itinéraires recommandés