Découvrir les environs

Les endroits à voir à Kyūshū et dans la partie ouest du Japon.

九州

Avec ses voies du JR, sa station de bus de grandes lignes et son métro, la gare de Hakata est la base, le premier accès pour rayonner sur le Kyūshū. Des trains rapides desservent les différentes destinations de cette région, et les bus de grandes lignes sont nombreux et bon marché. Le trajet de la gare de Hakata à l’aéroport de Fukuoka prend cinq minutes en métro. À Kyūshū, le Shinkansen couvre la distance entre Shin-Yatsushiro (ville de Kumamoto) et Kagoshima-chūō (ville de Kagoshima), et quand toutes les lignes seront ouvertes à fin 2010, Kagoshima sera à deux heures de Hakata, et Ōsaka à quatre heures de Kagoshima.

西日本

Au niveau de la durée du voyage proprement dite, l’avion est pratique entre Fukuoka et les destinations du Kansai (région de Kyōto-Ōsaka-Kōbe), mais pour accéder aux aéroports d’Itami (ancien aéroport de Ōsaka) ou du Kansai International Airport, le Shinkansen s’avère être une solution raisonnable. Bien qu’ils prennent beaucoup de temps, les bus de grandes lignes sont très bon marché, mais pour ceux qui souhaitent comprimer encore plus leurs budgets, il y a aussi le ferry qui relie Ōsaka-Nankō àShin-mojikō (KitaKyūshū). De Hiroshima, utiliser soit le Shinkansen soit les bus grandes lignes.

TLes endroits à voir à Kyūshū et dans la partie ouest du Japon.

※ Cliquez dans le cadre orange pour voir une carte détaillée.
イメージ/佐賀県
L'International Ballon Fiesta
  • Département de Saga
  • Très célèbres dans le monde entier, les poteries Arita yaki et Imari yaki sont situées dans ce département du Kyūshū. Le grand marché des poteries de Arita organisé à la Golden week (entre le 29 avril et le cinq mai) attire chaque année plus d’un million d’amateurs de poteries. Signalons Ureshino, qui fait partie des trois grandes stations classées Thermes pour la Beauté de la femme… Dans la région de Saga, vous pourrez goûter ici et là à de nombreuses spécialités de fruits de mer très frais, comme la seiche ou le crabe Takezaki kani.
福岡-佐賀間アクセスマップ
イメージ/長崎県
Le Jardin Glover
  • Département de Nagasaki
  • Pendant la période de fermeture du pays, Nagasaki fut le seul port autorisé à commercer avec l’étranger. Proche de la Corée et de l’Asie du sud-est, Nagasaki est une ville qui a gardé l’empreinte de la Chine et de la culture européenne. On y trouve le Parc dédié à la paix et les quartiers chinois ; Nagasaki est bien connue aussi pour la féerie de son éclairage nocturne (yakei) vu de loin (classé dans les trois grands yakei du Japon). Il vous suffit de monter la Inasa yama pour découvrir ce paysage nocturne que les Japonais appellent paysage de nuit à 10 millions de dollars pour qualifier sa beauté ! Nagasaki vous dévoilera aussi les paysages naturels magnifiques du mont Unzen ou de de Shimabara. Il ya tellement de belles choses à découvrir à Nagasaki ! Mais vous pourrez aussi choisir une mici-croisière vers les îles de Nagasaki : Iki ou Tsushima par exemple.
福岡-長崎間アクセスマップ
イメージ/大分県
La Préfecture de Oita
  • Département de Ōita
  • Ōita est le département des stations thermales par excellence. On vient de tous les coins du Japon pour se tremper dans les eaux de Yufuin, ou de la station de Beppu, celle où la production naturelle des sources thermales est la plus riche du pays. Un lieu à ne pas manquer : le grand pont de rêve suspendu à Kokonoe, ou « kokonoe yume ōtsurihashi » dont la construction date de 2007. Numéro un au Japon avec une longueur de 390 mètres, une hauteur de 173 mètres et une largeur d’un mètre et demi, ce pont suspendu fait la joie des touristes quand les feuilles des érables prennent les teintes rougeâtres de l’automne.
福岡-大分間アクセスマップ
イメージ/熊本県
Aso
  • Département de Kumamoto
  • La ville de Kumamoto est célèbre pour les vestiges de son château et pour le parc Suizenji kōen. On peut y déguster les fameuses nouilles Kumamoto rāmen ou de la viande de cheval. Vous serez sûrement éblouis par la grandeur du paysage au caldeira du mont Aso et par les volcans Summa qui relient les cinq pics Asogodake constitutifs du mont Aso. On se sent comme imprégné soudainement des forces de la nature à la vue du pic central (Nakadake), celui qui émet des fumées volcaniques ou par la tranquillité du haut plateau de Kusasenrigahama. Encerclée par la mer, la région de Amakusa offre une multitude de dégustations de fruits de mer frais, mais les amateurs de sources thermales ne manqueront pas de se tremper dans les eaux chaudes de la très célèbre station Kurokawa onsen, prise entre les montagnes.
福岡-熊本間アクセスマップ
イメージ/宮崎県
La Côte Nichinan
  • Département de Miyazaki
  • Ciel bleu, mer d’émeraude et montagnes dessinent le paysage naturel de Miyazaki, la contrée du sud. Baigné d’un soleil éblouissant, Miyazaki est à la fois un lieu de vacances privilégié et un endroit célèbre car il est la scène du mythe de Himuka, décrit dans les plus anciens textes de la littérature mythologique japonaise : la Chronique des faits anciens et Annales du Japon. Miyazaki nous dévoile aussi la danse sacrée de Yokagura de Takachiho. Cette danse est un art traditionnel que peu savent exécuter. Pour satisfaire les plaisirs culinaires, nous vous conseillons le poulet de Miyazaki et les mangues, le plus haut échelon de qualité que l’on puisse atteindre avec ces fruits.
福岡-宮崎間アクセスマップ
イメージ/鹿児島県
Sakurajima
  • Département de Kagoshima
  • Le symbole de Kagoshima est son volcan en activité, le Sakurajima. C’est la ville japonaise numéro un pour le nombre de bains publics dans la ville, tant les stations thermales naturelles y sont nombreuses. À l’extrémité sud, la station thermale de Ibusuki onsen vous accueillera avec ses bains de sable chaud. Vous pourrez faire l’expérience d’être pour ainsi dire étuvé au sable, tout en admirant l’étendue de l’océan.
福岡-鹿児島間アクセスマップ
イメージ/広島県
Dôme de Genbaku
(géré par la Préfecture de Hiroshima)
  • Département de Hiroshima
  • Hiroshima est un épicentre urbain qui rayonne sur les régions du Chūgoku et de Shikoku. Dans la ville, on trouve le musée de la bombe atomique et le Parc de la paix (Heiwa kōen). Destination touristique de rêve, l’île de Miyajima et son merveilleux sanctuaire sur l’eau de Itsukushima jinja sont classés dans les trois grandes beautés paysagières du Japon. Le grand Torii dressé dans la mer et le bâti principal du sanctuaire peints en orange vif tirant sur le rouge sont d’une grande beauté. Rendue célèbre par des oeuvres cinématographiques et littéraires, la ville de Omichi dévoile des quartiers en pente parsemés de vieux temples qui évoque la vie du lieu. Dans la partie ouest, vous trouverz une merveilleuse station de ski : Geihoku.
福岡-広島間アクセスマップ
イメージ/大阪府
Dotonbori
(géré par le Bureau du Tourisme et des Conventions d'Osaka)
  • Ōsaka
  • Ōsaka est le centre politique, économique et culturel de l’ouest du Japon. Depuis toujours, cette zone a été surnommée « la cuisine des grands de ce monde » , au sens que c’est que là que le commerce s’est développé. Ōsaka vit et se développe grâce au commerce. Pleine de charmes, cette ville vous attirera peut-être par son château ou par la fameuse grande tour du Tsūtenkaku, mais vous vous sentirez aussi des atomes crochus avec les quartiers sympathiques, animés et populaires de shinsekai (« quartier du nouveau monde » ) . Beaucoup de Japonais vous diront que le pantagruelisme tue à Dōtonbori , quartier de restaurants et bars de Ōsaka. La partie Bay area est séduisante aussi avec sa grande roue, la plus grande du monde. C’est à Ōsaka aussi que vous trouverez le centre d’attraction Universal Japan qui fait la folie des teenagers. Ōsaka est une ville qui déborde de vie.
福岡-大阪間アクセスマップ
イメージ/京都府
Gion Shirakawa
  • Kyōto
  • Légendaire par la multitude des temples de la ville, Kyōto a une histoire vieille de 1 200 ans. Vous y trouverez de nombreux bâtiments classés Patrimoine culturel mondial, comme le temple Kiyomizu dera, le pavillon d’or, le pavillon d’argent, le Tō ji . Kyōto est appeléee aussi ancienne capitale ou Koto en japonais. C’est la ville la plus visitée du Japon par les touristes, et on sent dans l’ambiance même de la ville les vieilles traditions encore vivantes. Les paysages y sont vraiment splendides, surtout celui des cerisiers au printemps. Les feuilles d’érables rougeoyantes à l’automne font toujours l’extase des visiteurs. Pour celui qui veut connaître l’histoire du Japon, Kyōto est une destination incontournable.
福岡-京都間アクセスマップ